Deux morts pour "une histoire de chien" à Bastia

Par
Une dispute à propos d'un chien est à l'origine du coup de folie d'un homme de 65 ans qui a tué une personne et en a blessé six autres avant de se suicider à Bastia (Haute-Corse), a déclaré jeudi la procureure de la République Caroline Tharot.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

AJACCIO (Reuters) - Une dispute à propos d'un chien est à l'origine du coup de folie d'un homme de 65 ans qui a tué une personne et en a blessé six autres avant de se suicider à Bastia (Haute-Corse), a déclaré jeudi la procureure de la République Caroline Tharot.