Le patronat salue le geste de Philippe sur l'assurance chômage

Par
Les patrons de PME et des entreprises artisanales ont salué mercredi un "premier geste" de la part d'Edouard Philippe, qui a assuré que le cadre initial de la négociation sur l'assurance chômage était maintenu, laissant ainsi la porte ouverte à des alternatives au bonus-malus sur les contrats courts.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les patrons de PME et des entreprises artisanales ont salué mercredi un "premier geste" de la part d'Edouard Philippe, qui a assuré que le cadre initial de la négociation sur l'assurance chômage était maintenu, laissant ainsi la porte ouverte à des alternatives au bonus-malus sur les contrats courts.