Dans l’Est parisien, Dati s’essaie au sarkozysme municipal

Par

Convaincue que la droite, qui a toujours délaissé l’Est parisien, possède dans ces quartiers populaires de la capitale des réserves d’électeurs, Rachida Dati a entrepris de les séduire. Comme mercredi dans le XIXe arrondissement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Attendue depuis plus d’une heure par la petite cinquantaine de personnes réunies dans un café qui fait face à la mairie du XIXe arrondissement, Rachida Dati arrive finalement ce mercredi soir sous des applaudissement nourris. La candidate à la mairie d’arrondissement Marie Toubiana parvenait de plus en plus difficilement à meubler.