La polémique sur le film «Hors la loi»: au pays de l'histoire officielle

Par
Mediapart montre que la campagne lancée contre le film Hors la loi de Rachid Bouchareb, présenté à Cannes, consacré notamment aux émeutes du 8 mai 1945 en Algérie, a reçu l'aval du gouvernement...

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On aurait tort d'en rire, tant ces politiques-là sont potentiellement meurtrières. Des politiques qui font le tri entre les hommes. Qui les sélectionnent, les hiérarchisent et les choisissent, en acceptent quelques-uns pour en exclure une majorité, distinguent les bons et les mauvais, ceux que l'on sauve et ceux que l'on rejette. Ainsi des indigènes sous la présidence de Nicolas Sarkozy.