Au procès du djihadiste Tyler Vilus: Mourad Farès, un témoin sous influence

Par

Mourad Farès, l’un des principaux recruteurs français, s’est rétracté de toutes les accusations qu’il avait pu porter contre Tyler Vilus, membre de la police du califat. La confrontation entre deux des djihadistes français les plus célèbres s’est révélée riche d’enseignements, surtout par ce qui ne s’est pas dit.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ils sont les deux seuls djihadistes français à être jugés pour direction d’une organisation terroriste. Le premier, c’était en lien avec le Jabhat al-Nosra ; le second avec l’État islamique. Pour le reste, tout oppose Mourad Farès et Tyler Vilus.