Les tournées d'Aznavour dans le collimateur du fisc

Par

Après les révélations de Mediapart sur sa holding luxembourgeoise, Le Figaro révèle que le fisc français s'intéresse à une société panaméenne détenue par Charles Aznavour, par laquelle aurait transité une partie des revenus de ses tournées. Le chanteur est décédé en 2018.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Selon Le Figaro, une enquête en cours depuis 2011 s’intéresse à une société au Panama baptisée Adanarts International par laquelle auraient transité les revenus des concerts à l’étranger de Charles Aznavour. Une affaire qui démarre à la suite d'une plainte aux prud'hommes de deux des musiciens du célèbre chanteur franco-arménien, décédé en 2018.