Le député Laqhila relaie le lobby des experts-comptables à l'Assemblée

Par Julien Vinzent (Marsactu)

Élu Modem des Bouches-du-Rhône après avoir cumulé tous les postes locaux et nationaux de représentation des experts-comptables, Mohamed Laqhila a profité du projet de loi de finances pour déposer une salve d’amendements concernant sa profession, avec laquelle il garde beaucoup d'attaches.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Vous avez mis en cause mon éthique ! » Le 19 octobre, en cette séance d'examen de la loi de finances à l'Assemblée, Mohamed Laqhila est furieux. Quelques minutes plus tôt, comme l'a relevé France 3 Occitanie, le député Modem de la 11e circonscription des Bouches-du-Rhône (une partie d'Aix et de Salon notamment) s'est fait pointer par Valérie Rabault (PS), ex-rapporteuse du budget, « embêtée par les amendements » qu'il a déposés : « Je voudrais savoir si vous vous exprimez ici en tant que député ou en tant que président de la Fédération nationale des experts-comptables ! Nous avons tous eu un passé professionnel et cela est heureux, car je maintiens qu'il est souhaitable que les députés ne soient pas des apparatchiks, mais vous déposez des amendements qui ne portent que sur les OGA, et je voudrais savoir à quel titre vous le faites », a-t-elle déclaré.