La course à l'abîme de l'Etat d'Israël

Par
D'Orient en Occident, l'attaque israélienne nous entraîne vers un abîme aux conséquences imprévisibles. Pour l'éviter, il n'est d'autre solution que d'imposer aux dirigeants israéliens cette paix qu'ils n'ont cessé de repousser. Parti pris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une flottille désarmée de militants pacifiques a été attaquée, dans les eaux internationales, au petit matin du lundi 31 mai, par des unités de l'armée israélienne. A l'heure où sont écrites ces lignes on ne connaît pas, pour cause de censure militaire israélienne, le décompte exact des victimes (entre une dizaine et une vingtaine de tués selon des médias arabes et israéliens), ni leurs qualités précises (cette équipée rassemblait des militants et des personnalités de plusieurs nationalités).