Le méga-projet EuropaCity se heurte à une nouvelle embûche

Par

Fait rare, le commissaire enquêteur a rendu un avis défavorable sur le document devant rendre constructible le triangle de Gonesse, où un complexe commercial immense est prévu pour 2024. Il ouvre la voie à des recours juridiques. Pour les opposant.e.s, « le rapport de force est en train de changer ». Nicolas Hulot appelle à protéger les terres agricoles.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce n’est qu’un avis consultatif mais il dresse un obstacle de taille sur la route du projet EuropaCity. Le commissaire enquêteur vient de rendre un avis défavorable à la révision du plan local d’urbanisme (PLU) de Gonesse, qui doit rendre constructibles les parcelles convoitées par Immochan pour y construire son centre commercial et de loisirs. Il est rare que la conclusion d’un rapport d’enquête publique soit aussi négative et s’appuie sur des arguments aussi détaillés que sous la plume de Ronan Hébert, un enseignant-chercheur à l’université de Cergy-Pontoise.