«On craint un retour en arrière pour les handicapés»

Par

Le conseil constitutionnel a censuré, mercredi 30 décembre, un article introduisant desdérogations aux règles d'accessibilité des bâtiments pour les handicapés.Arnaud de Broca, secrétaire général de la FNATH (association des accidentés de la vie), explique les enjeux de cettedécision.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le conseil constitutionnel a censuré mercredi un article introduisant des dérogations aux règles d'accessibilité des bâtiments pour les handicapés. Arnaud de Broca, secrétaire général de la FNATH (association des accidentés de la vie), explique les enjeux de cette décision.