Vœux : Hollande maintient son cap social-libéral

Pour ses premiers vœux aux Français, le chef de l'État a maintenu le cap fixé cet été : rigueur budgétaire au nom de la « confiance » à restaurer, soutien des entreprises. Son leitmotiv : « l'État exemplaire et économe ». Une chose est sûre : 2013 s'annonce très difficile, en particulier sur l'emploi.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Les esprits étaient bien préparés : 2013 serait l'année de tous les dangers et de tous les efforts pour les Français. François Hollande l'a confirmé ce lundi soir à l'occasion de ses premiers vœux en tant que président de la République. Un président affable sans être totalement souriant, grave sans être totalement pessimiste, et qui se plie de bonne grâce à cette « belle tradition » des vœux. Pour le reste, beaucoup de confirmations, et peu d'annonces. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal