Dossier Mayotte, zone d’exception

© Photo REA

Le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, a décidé qu’à Mayotte, des centaines de personnes devaient être chassées de leurs logements et ceux-ci démolis. L’opération « Wuambushu », prévue à partir du 25 avril 2023, doit surtout conduire à l’expulsion de l’île de nombreuses de personnes venues des Comores voisines. Dans ce dossier, nos reportages et analyses sur une île où la France maintient sa souveraineté en violation flagrante du droit international. 

À Mayotte, le deuil impossible d’une famille sur les décombres de « Wuambushu »

Abdallah Madi, assis devant son domicile, la veille de la destruction de son quartier, le 21 mai 2023. © Photo Bastien Doudaine pour Mediapart

Le 22 mai, Madi, ouvrier de 47 ans contraint de participer à la démolition de son propre quartier, s’est effondré. Son décès raconte, à lui seul, combien l’opération lancée à Mayotte par le ministre de l’intérieur est une machine à broyer des vies.

À Mayotte, une justice débordée et inquiète des effets de l’opération Wuambushu

Outre-mer — Reportage

Lors de l'opération de démantèlement du quartier Talus 2 à Koungou, sur l'île de Mayotte, dans le cadre de l’opération Wuambushu, le 22 mai 2023. © Photo Philippe Lopez / AFP

Alors que le vaste projet de décasage et d’expulsions massives vers les Comores s’est accéléré ce lundi matin, parole au monde judiciaire de l’île, qui raconte ses craintes et dit combien il se sent « délaissé ».

Depuis dix jours, des collectifs pro-Wuambushu bloquent l’accès aux centres de soins à Mayotte

Outre-mer

Dès le 4 mai, des collectifs de citoyens ont bloqué l’entrée du dispensaire de Jacaranda, à Mamoudzou. © Photo Louis Witter

De Jacaranda à Dzoumogné, en passant par le centre hospitalier de Mayotte, des habitantes de l’île bloquent plusieurs points d’accès aux soins pour protester contre le bras de fer imposé par les Comores, qui refusent de reprendre leurs ressortissants expulsables dans le cadre de l’opération voulue par Gérald Darmanin.

Avant l’opération Wuambushu, une pluie de retraits de titre de séjour s’est abattue sur Mayotte

Outre-mer — Reportage

Une trentaine d’habitants de Mayotte ont reçu une notification de la préfecture les informant que leur carte de séjour leur serait retirée. Ces derniers ont tous un point commun : avoir utilisé la domiciliation d’un seul et même homme, qui a voulu aider les personnes sans adresse vivant dans un bidonville.

Un mineur a été blessé par balle par les forces de l’ordre à Mayotte

Outre-mer — Enquête

Le jeune homme de 17 ans affirme ne pas avoir participé aux affrontements entre jeunes et police à Doujani, dans la banlieue sud de Mamoudzou, jeudi 27 avril. Il a reçu une balle dans le mollet et a depuis été placé sous contrôle judiciaire. Il s’exprime pour la première fois auprès de Mediapart.

Mayotte : à Tsoundzou, les forces de l’ordre accusées d’avoir provoqué le chaos

Outre-mer — Reportage

Que s’est-il passé dans ce village situé au sud de Mamoudzou, où des groupes de jeunes ont affronté policiers et gendarmes durant trois jours, avant même que l’opération « Wuambushu » ne débute ? Selon nos informations, des habitants ont été gazés la veille de l’Aïd, déclenchant les hostilités qui ont suivi.

Mayotte en souffrance

Portfolio — 20 photos

À Mayotte, le système de santé ne parvient pas à répondre aux besoins de soins d’une population dont 77 % vit sous le seuil de pauvreté. Tout ou presque repose sur le Centre hospitalier de Mayotte, unique instance publique de santé du territoire, à l’étroit et en manque de personnel. La précarité est responsable de la majorité des problématiques de santé du territoire, entre difficultés d’accès à l’eau potable et alimentation carencée. En 2019, 45 % des plus de 15 ans déclaraient avoir dû renoncer à des soins. Un reportage réalisé en février dernier avant la mise en œuvre de l’« opération Wuambushu ».

À Mayotte, l’opération « Wuambushu » a très vite montré ses limites

Outre-mer — Reportage

Des enfants dans le bidonville de Doujani 2 à Mayotte, le 23 avril 2023. © Photo Nejma Brahim / Mediapart

Elle était attendue par les uns, redoutée par les autres. En une semaine, l’opération « Wuambushu » a essuyé plusieurs revers et surtout attisé les tensions avec la population.

Tous les articles

À Mayotte, l’État ouvre un lieu de rétention pour l’opération « Wuambushu »

Outre-mer — Reportage

À Mayotte, un lieu de rétention de personnes en situation irrégulière a spécialement ouvert en prévision de l’opération anti-migrants « Wuambushu » lancée par le gouvernement. Mediapart a pu le visiter, mercredi 26 avril, en compagnie du député européen écologiste Damien Carême.

Mayotte, « une zone d’exception » pour l’État français

À l’air libre — Vidéo

Avec Damien Riccio et Nejma Brahim, retour sur l’opération antimigrants « Wuambushu » annoncée par l’État à Mayotte, qui attise les tensions sur l’île. Antton Rouget détaille ses nouvelles révélations dans l’affaire du chantage à la « sextape » à Saint-Étienne.  

Mayotte, chronique d’une colonisation consentie

Outre-mer

Dans les années 1960, alors que l’archipel des Comores se dirige vers l’indépendance, l’élite politico-économique de Mayotte met en œuvre un puissant lobbying pour se séparer des autres îles et obtenir la départementalisation. Aidée par les nostalgiques de l’empire français et par le contexte géopolitique, elle finira par l’emporter, au prix de nombreuses violences.

Mayotte, île de la cruauté

Outre-mer — Parti pris

L’opération « Wuambushu » menée sur le cent unième département français est une monstruosité politique qui prolonge un crime juridique. Maintenant sa souveraineté sur Mayotte en violation flagrante du droit international, la France y met en scène l’expulsion massive d’êtres humains au prétexte qu’ils seraient étrangers alors même qu’ils font partie du même peuple que les autochtones.

À Mayotte, la justice dit « non » à la première démolition prévue par les autorités

Outre-mer — Reportage

Des avocates bataillaient depuis plusieurs jours, aux côtés d’un collectif d’habitants, pour obtenir la suspension de l’opération prévue dans le quartier de Talus 2 à Majicavo Koropa, mardi 25 aux aurores. La justice leur a donné raison in extremis, la veille au soir, après une audience au tribunal judiciaire de Mamoudzou.

À Mayotte, des habitants terrorisés à l’idée d’être expulsés démolissent eux-mêmes leur maison

Outre-mer — Reportage

Dans le bidonville de « Doujani 2 », à Mamoudzou, des femmes et des hommes ont décidé, dès dimanche 23 avril, de déconstruire leur habitat de fortune, anticipant la vaste opération de démolition prévue à Mayotte à partir de ce mardi. « Ça fait tellement mal », dit Malidé, un habitant du bidonville qui se retrouve à la rue avec sa compagne et leurs enfants.

À Mayotte, « les expulsions massives vont accentuer la vulnérabilité » des migrants

Outre-mer — Entretien

Une vaste opération d’expulsions est prévue sur l’île à partir du 22 avril, à l’initiative de Gérald Darmanin, qui a mobilisé de nombreux gendarmes. Le chercheur Fahad Idaroussi Tsimanda alerte sur les risques d’une approche exclusivement sécuritaire.

Le gouvernement cache un rapport explosif sur la situation tragique de Mayotte

Outre-mer — Enquête

Santé, logement, sécurité, éducation, justice... Mediapart révèle un rapport rédigé en janvier 2022 par six ministères sur l’état de l’île-département. Son contenu est dévastateur pour l’État français. Il montre aussi que la seule approche sécuritaire proposée par Gérald Darmanin ne pourra suffire.