Le sort judiciaire de Netanyahu peut être tranché avant les élections

Par
Le procureur général d'Israël a averti vendredi qu'aucune raison juridique ne l'empêchait d'inculper le Premier ministre Benjamin Netanyahu à tout moment pour corruption, même si sa décision devait intervenir avant les élections législatives du 9 avril.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

JERUSALEM (Reuters) - Le procureur général d'Israël a averti vendredi qu'aucune raison juridique ne l'empêchait d'inculper le Premier ministre Benjamin Netanyahu à tout moment pour corruption, même si sa décision devait intervenir avant les élections législatives du 9 avril.