Les banquiers suisses préparent leur saut dans le vide

Par

La Suisse s'est engagée à pratiquer, dès 2018, l'échange automatique de renseignements en matière fiscale. Cette marche forcée vers l'abandon du secret bancaire helvétique ouvre un énorme chantier aux multiples inconnues. Les banquiers suisses se préparent au grand tournant, multipliant les discussions informelles, le lobbying et les conférences. Mediapart a suivi l'une d'entre elles à Genève. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'était, jeudi 20 novembre et vendredi 21 novembre, l’un des raouts les plus courus de Genève : une conférence intitulée « Le nouveau tournant de la place financière » et qui pour la seconde année consécutive rassemblait dans un palace de la ville des centaines de banquiers, intermédiaires financiers, gestionnaires de fortune, trustees et avocats suisses venus faire le point sur les récentes évolutions.