Face aux scandales pédophiles, l'Église bétonne

Par
Alors que l'Église catholique est cernée par de multiples révélations d'abus et de crimes sexuels de la part de prêtres contre des mineurs, la plupart des religieux et des fidèles ont choisi de resserrer les rangs autour de Benoît XVI. Rares sont les voix discordantes. En France, une pétition a été lancée pour s'indigner de l'emballement médiatique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Formez le cercle des chariots ! » Cette exhortation des pionniers américains face aux attaques indiennes, lors de la conquête de l'Ouest, fait indéniablement penser à l'attitude de l'Église catholique, et de ses fidèles soutiens, depuis que les révélations sur des affaires pédophiles se sont multipliées ces dernières semaines. Si certains croyants et une poignée de religieux ont appelé le Vatican à s'excuser, se repentir et surtout faire toute la lumière sur les crimes de prêtres pédophiles et leur dissimulation par la hiérarchie catholique, le gros des troupes de l'Église fait corps autour du pape, mis en cause personnellement et en tant que primus inter pares dans ces affaires.