Ukraine: 46 morts à Odessa à la suite d'affrontements

Alors que les rebelles prorusses étendent leur emprise à l'est de l'Ukraine, vendredi 2 mai, l'armée ukrainienne a lancé une vaste opération militaire pour reprendre Sloviansk, une des villes tenues par les séparatistes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après un vendredi d'affrontements et de violences ayant provoqué la mort d'une cinquantaine de personnes, l'Ukraine semblait connaître une fragile accalmie samedi 3 mai. Les douze observateurs européens et ukrainiens de l'Organisation pour la coopération et la sécurité européenne (OSCE), qui étaient retenus depuis le 25 avril par des milices pro-russes à Sloviansk, ont été libérés, a annoncé samedi matin 3 mai l'agence russe RIA. « Les douze personnes figurant sur ma liste ont été libérées », a déclaré l'émissaire russe envoyé par Moscou dans l'est de l'Ukraine, Vladimir Loukine. Le rôle exact de cet émissaire de Moscou, arrivé vendredi à Sloviansk, n'est pas connu. Selon le leader des séparatistes de Sloviansk, la libération est intervenue « sans conditions ».