Dakar-2009: jeu de massacre environnemental en Amérique du Sud

Par
Le rallye Dakar version 2009 abandonne l'Afrique pour traverser l'Argentine et le Chili. Plus d'un millier de véhicules se sont élancés pour un parcours de 9.500 kilomètres dans des régions extrêmement fragiles. Des mouvements d'agriculteurs ou de défense de l'environnement protestent.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que l'Argentine se débat dans de graves difficultés économiques, que les Indiens chiliens du Nord et les écologistes régionaux protestent, plus d'un millier de véhicules s'élancent, ce 3 janvier, sur les routes d'Argentine et du Chili. C'est la version 2009 du Dakar, qui a délaissé cette année l'Afrique pour aller sillonner l'Amérique latine et traverser l'Argentine et le Chili! Cette nouvelle édition du rallye automobile, qui compte près de 600 concurrents et toute une armada logistique, est cette fois encore décriée. Aux traditionnels problèmes de sécurité, s'ajoute un prévisible jeu de massacre environnemental dans des régions extrêmement fragiles.