Les murs se multiplient dans le monde

Par

Aveux de faiblesse, les murs se multiplient dans le monde depuis 2001, contre les migrants, à la suite des guerres ou pour matérialiser des frontières qui n’existent pas officiellement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après la chute du mur de Berlin en 1989, note Le Monde, le monde occidental a un peu vite cru que l’événement marquait la disparition des séparations entre les peuples. Mais, près de 30 ans plus tard, le nombre de murs et de clôtures est en augmentation un peu partout sur la planète.