Appel de Kaboré après la double attaque de Ouagadougou

Par
Le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a appelé samedi ses compatriotes à coopérer plus étroitement avec les forces de sécurité au lendemain de la double attaque contre le siège de l'état-major des forces armées et l'ambassade de France à Ouagadougou, qui ont fait au moins 16 morts, dont huit assaillants, et 80 blessés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

OUAGADOUGOU (Reuters) - Le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a appelé samedi ses compatriotes à coopérer plus étroitement avec les forces de sécurité au lendemain de la double attaque contre le siège de l'état-major des forces armées et l'ambassade de France à Ouagadougou, qui ont fait au moins 16 morts, dont huit assaillants, et 80 blessés.