Pour Boris Johnson, un seul objectif: la victoire

Par Carolin Emcke

En novembre 2015, Boris Johnson affronte l’historienne Mary Beard lors d’un débat télévisé. Leur duel jette une autre lumière sur le premier ministre britannique. Cet homme n’a cure de l’honnêteté politique et méprise les idéaux de la démocratie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est la colère. « Mênin aeide, thea, Pêlêiadéô Akhilêos »: « Chante, déesse, la colère d’Achille, fils de Pélée. » Tel est le premier mot de la première phrase de la première scène de l’Iliade, l’épopée d’Homère : mênin, la colère.