La Grèce, radiographie d'un pays exsangue

Par
Très endettée, la Grèce subit depuis deux ans une politique d'austérité très violente, contrepartie des prêts consentis par l'Union européenne et le FMI pour son renflouement. L'économie a sombré dans la récession. Le chômage fait rage. La pauvreté gagne du terrain. Sans avenir, les jeunes Grecs s'exilent.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Roman Gerodimos se sent de plus en plus à Athènes quand il se promène dans les rues de Londres, où il vit depuis onze ans. «Depuis six mois, j'entends de plus en plus parler grec ! Mes concitoyens, les jeunes surtout, débarquent nombreux. En Grèce, la fuite des cerveaux est énorme en ce moment», raconte Roman, 36 ans, maître de conférences en communication à l'université de Bournemouth (sud-ouest du Royaume-Uni).