Opacité financière: les Etats-Unis maîtres du secret, l’Europe progresse un peu

Par

Deux rapports font le bilan de deux ans de grandes manœuvres internationales pour lutter contre le secret bancaire et l'optimisation fiscale des entreprises. Les États-Unis s'enfoncent dans le secret, et l'Union européenne n'en est pas encore totalement sortie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comme toujours, l’analyse est acérée, et le diagnostic impitoyable. Le Tax justice network, l’ONG anglo-saxonne la plus en pointe dans la lutte contre les paradis fiscaux, a publié ce lundi son « index de l’opacité financière ». Ce classement des États les plus secrets dans la gestion de l’argent des riches contribuables et des multinationales est réactualisé tous les deux ans depuis 2009. Sa publication coïncide avec celle, ce mardi, du rapport annuel de l’association bruxelloise Eurodad, qui coordonne une vaste étude portant sur les avancées vers la transparence et l’équité fiscales dans 15 pays européens.