Les producteurs de ciment font des profits records sur le marché du CO2

Effet paradoxal de la crise et de la chute de production: les cimentiers vendent les certificats d'émission de carbone qui n'ont pas été utilisés. Sur les neuf premiers mois de l'année, ces ventes leur ont déjà rapporté 260 millions d'euros. Explications.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

C'est un effet paradoxal de la crise économique : en 2010, les gros producteurs de ciment s'apprêtent à engranger des profits records sur le marché européen du CO2. Sur les neuf premiers mois de l'année, la vente de certificats d'émission de carbone leur a déjà rapporté 260 millions d'euros, soit 8% de leurs résultats opérationnels, rapporte l'agence de notation financière Moody's dans une note récente. Ces bénéfices exceptionnels devraient être encore plus élevés au quatrième trimestre.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal