Hollande cherche un second souffle sur l'Europe

Par

Concurrencé par Merkel, Cameron ou Monti, François Hollande peine à s'imposer sur la scène européenne. La « réorientation » de l'Europe, slogan de campagne, s'est évaporée. Le président tentera, lors de son discours mardi à Strasbourg devant les eurodéputés, d'inverser la tendance alors que les Allemands pèsent de plus en plus lourd.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyé spécial à Bruxelles