«Le Mali est devenu une poudrière»

Anthropologue au CNRS, spécialiste de l'Afrique sub-saharienne, André Bourgeot revient sur deux semaines qui ont bouleversé le Mali depuis le putsch du 22 mars. Pour lui, cette situation résulte indirectement de l'intervention occidentale en Libye. Propos recueillis par Simon Castel.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Entre un coup d'État, des sanctions internationales, une percée djihadiste, et la perte de contrôle de la moitié de son territoire, le Mali est depuis deux semaines en proie à de profonds bouleversements.