Accablé par la justice, l’ex-roi d’Espagne s’exile temporairement

Par Lara Carrasco (InfoLibre)

Juan Carlos Ier est mis en cause dans une affaire de blanchiment d’argent, sur laquelle les justices suisse et espagnole enquêtent. Pour ne pas gêner son fils, Felipe VI, et nuire à la monarchie espagnole, il a annoncé son départ du pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ancien roi d’Espagne, Juan Carlos Ier, a choisi un exil temporaire. Mis en cause dans une affaire de blanchiment d’argent, sur laquelle les justices suisse et espagnole enquêtent, la figure de la transition démocratique a communiqué sa décision dans une lettre adressée à son fils, Felipe VI, a annoncé la Maison royale lundi 3 août.