Pas d'implication US dans l'explosion de drones au Venezuela, dit Bolton

Par
Les Etats-Unis ne sont pas impliqués dans l'explosion de drones qui a eu lieu samedi lors d'un discours du président vénézuélien Nicolas Maduro, a déclaré dimanche le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, John Bolton.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

WASHINGTON (Reuters) - Les Etats-Unis ne sont pas impliqués dans l'explosion de drones qui a eu lieu samedi lors d'un discours du président vénézuélien Nicolas Maduro, a déclaré dimanche le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, John Bolton.

"Je peux dire sans équivoque qu'il n'y a aucune implication du gouvernement américain dans ce qui s'est passé ", a-t-il dit lors d'une interview accordée à la chaîne Fox News.

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a déclaré samedi soir avoir échappé à une "tentative d'assassinat", et a accusé son homologue colombien Juan Manuel Santos d'être à l'origine d'un complot impliquant des personnes résidant aux Etats-Unis. [nL5N1UW00A]

Un groupe peu connu, appelé "Mouvement national des soldats en t-shirts", a revendiqué l'attaque via une série de messages sur les réseaux sociaux.

Selon Bolton, le gouvernement de Nicolas Maduro pourrait être à l'origine de cette explosion.

"Cela pourrait être beaucoup de choses, comme un prétexte mis en place par le régime de Maduro ou quelque chose d'autre", estime le conseiller américain, ajoutant qu'aucun américain n'avait été blessé au cours de l'explosion.

"Si le gouvernement vénézuélien a des informations concrètes qu'ils veulent nous présenter prouvant une éventuelle violation des lois criminelles américains, nous les examineront sérieusement", ajoute-t-il.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale