La Turquie doit s'engager à ne pas attaquer les Kurdes, dit Bolton

Par
Le conseiller à la sécurité nationale des Etats-Unis John Bolton a ajouté dimanche une nouvelle condition au retrait des troupes américaines de Syrie, demandant à la Turquie de s'engager à ne pas attaquer les Kurdes, alliés de Washington dans la lutte contre le groupe Etat islamique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

JERUSALEM (Reuters) - Le conseiller à la sécurité nationale des Etats-Unis John Bolton a ajouté dimanche une nouvelle condition au retrait des troupes américaines de Syrie, demandant à la Turquie de s'engager à ne pas attaquer les Kurdes, alliés de Washington dans la lutte contre le groupe Etat islamique.