La Turquie condamne la commémoration française du génocide arménien

Par
La Turquie a "fermement condamné" mercredi la décision de la France, annoncée la veille par Emmanuel Macron, de consacrer la journée du 24 avril à la commémoration du génocide arménien.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

ANKARA (Reuters) - La Turquie a "fermement condamné" mercredi la décision de la France, annoncée la veille par Emmanuel Macron, de consacrer la journée du 24 avril à la commémoration du génocide arménien.

"Nous condamnons et rejetons les tentatives de M. Macron, qui fait face à des problèmes politiques dans son pays, de sauver sa situation en transformant des événements historiques en matériau politique", a déclaré le porte-parole de la présidence turque, Ibrahim Kalin, dans un communiqué.

La France a reconnu officiellement en 2001 le génocide arménien, commémoré officiellement chaque année le 24 avril en Arménie et dans le Haut-Karabagh. Selon Erevan, 1,5 million d'Arméniens ont été tués de manière systématique à la fin de l'Empire ottoman entre 1915 et 1917.

Ankara reconnaît qu'un grand nombre d'Arméniens ont été tués par les Turcs durant cette période mais conteste l'idée qu'il y ait eu une volonté systématique de les exterminer, rejetant de ce fait le terme de "génocide".

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale