Le «New York Post», cauchemar de DSK

Xénophobe, nationaliste, de droite et de mauvaise foi, le New York Post, propriété du magnat australien Murdoch, est le tabloïd trash de Manhattan. Depuis le début de l'affaire DSK, il se déchaîne. Mais outre des éditos au vitriol, il bombarde d'informations exclusives. Enquête sur des méthodes d'investigations peu banales... Une correspondance de Renaud Ceccotti-Ricci.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une correspondance de Renaud Ceccotti-Ricci, à New York