«Le Mouvement Cinq Etoiles est un mouvement antinéolibéral»

Par

Avec près de 33 % des voix, le Mouvement Cinq Étoiles est arrivé en tête des élections législatives italiennes, dimanche 4 mars. C’est une erreur de vouloir le classer à droite, explique à Mediapart le jeune chercheur Fabrizio Li Vigni.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Emmené par Luigi di Maio, le Mouvement Cinq Étoiles, parti iconoclaste qui ne se veut ni de droite ni de gauche, échappe aux catégories classiques d’analyse. Pour mieux comprendre ce qu'il représente, Mediapart a interrogé Fabrizio Li Vigni, doctorant en sociologie à l’EHESS, qui prépare un ouvrage sur le M5S. C’est une erreur de vouloir classer le mouvement à droite, dit ce jeune chercheur, qui ne cache pas ses sympathies pour le parti arrivé en tête des législatives italiennes. Entretien.