Arrestation d'un chef rebelle impliqué dans le génocide rwandais

Les autorités de la République démocratique du Congo ont annoncé samedi avoir arrêté le numéro deux d'un groupe de rebelles impliqués dans le génocide commis au Rwanda en 1994 qui fit quelque 800 000 morts parmi les Tutsis et les Hutus modérés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le général Léopold Mujyambéré, chef d'état-major des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR), a été appréhendé cette semaine dans la ville de Goma dans l'est de la RDC lors d'un contrôle de routine de la police, a précisé un porte-parole du gouvernement de Kinshasa. « Il a été reconnu par les services de sécurité sur place », a déclaré Lambert Mendé.