A Brasilia, les indigènes défient Bolsonaro

Par

Plus de 4 000 indigènes se sont rassemblés fin avril dans la capitale du Brésil, alors que la présidence de Jair Bolsonaro multiplie depuis janvier les mesures à leur encontre. Reportage à Brasilia où les résistances s’organisent face à des menaces multiples, y compris sur leurs terres.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Brasilia (Brésil), envoyé spécial.– Le long de l'esplanade des Trois Pouvoirs à Brasília, 170 délégations de peuples indigènes (sur les 305 que compte le pays) s'étalent sur l'immense avenue. Elles se succèdent, vêtues des habits traditionnels. Les femmes yawalapitis ouvrent la marche, les Pataxós tendent leurs arcs quand les Xucurus, venus en nombre, font résonner leurs chants de guerre.