Plus de trois tonnes de poissons tués par une pollution de la Seine

Par

L’incendie d’une importante usine de traitement de l’eau, classée Seveso, dans les Yvelines a provoqué le rejet dans le fleuve d'eaux usées non traitées.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Trois tonnes de poissons morts ont été repêchées samedi dans la Seine, polluée après l’incendie d’une usine de traitement de l’eau à Saint-Germain-en-Laye dans les Yvelines, rapporte dimanche 7 juillet Le Parisien.