Documentaire. « Les messagers » et ceux que la Méditerranée a engloutis

Par Mediapart & Images en bibliothèques

« Où ils sont, tous ces gens partis et jamais arrivés ? », demande d'emblée un pêcheur. Ils ont voulu rejoindre l'Europe en traversant la mer depuis le Maroc. Des centaines sont morts, parfois précipités dans l'eau par des gardes-côtes, parfois abattus d'une balle par des policiers. Le documentaire bouleversant d'Hélène Crouzillat et Laetitia Tura recueille les récits, pleins de pudeur et de colère, de leurs compagnons d'infortune. Ce documentaire était visible en intégralité sur Mediapart jusqu'au 7 janvier 2016.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'été 2015 les aura éclipsés. Les centaines de milliers de migrants syriens, afghans, pakistanais… tentant d'entrer en Europe par sa côte est ont, malgré eux, occulté ceux qui, depuis des années, quittent l'Afrique subsaharienne, traversent les déserts et tentent de passer en Europe via les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla, ou via le détroit de Gibraltar. Pourtant, le 4 octobre 2015, près de 200 étaient secourus au large de l'Andalousie. Et selon l'Organisation internationale des migrations (OIM), quelque 3 000 migrants ont rejoint l'Espagne par la mer en 2015. Mais combien sont morts ?