Des déplacés syriens quittent une zone frontalière refuge, selon l'Onu

Par
La quasi-totalité des Syriens qui avaient fui l'offensive de l'armée dans le sud-ouest du pays pour se réfugier dans une zone de libre-échange à la frontière syro-jordanienne sont repassés en Syrie, a déclaré dimanche un haut responsable des Nations unies.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

AMMAN (Reuters) - La quasi-totalité des Syriens qui avaient fui l'offensive de l'armée dans le sud-ouest du pays pour se réfugier dans une zone de libre-échange à la frontière syro-jordanienne sont repassés en Syrie, a déclaré dimanche un haut responsable des Nations unies.