Sénégal: un JT rappé contre le tourisme sexuel

Par Xuman (Les Haut-Parleurs)

À 100 km de Dakar, la plage de Saly a accueilli l'an passé quelque 1,6 million de touristes. Mais le soir, c'est souvent « sexe contre sous », chante Xuman, des Haut-Parleurs qui a rencontré une jeune femme qui durant deux ans a vécu du tourisme sexuel.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Durant l'été 2017, Mediapart s'associe aux Haut-Parleurs (lire sous la vidéo) pour vous donner des nouvelles du monde. Aujourd'hui, destination le Sénégal. À côté des plages de sable fin, « des hommes blancs, riches et vieux » s'achètent une relation sexuelle avec de jeunes femmes, raconte l'une d'elles :

-------------------------------------------------------------

logo-haut-parleurs
Lancé en 2015 pour la COP21, Les Haut-Parleurs est la première agence et le premier média de jeunes reporters francophones, au ton libre et spontané. C’est un média ancré localement, car tous filment sur leur terrain et parlent des sujets de société qui les concernent : l’environnement, les réfugiés, le droit des femmes, le travail, la politique citoyenne, leurs libertés ou les interdits, mais aussi la création artistique et culturelle, leurs visions. Ils utilisent le langage de la vidéo et, ensemble, cassent les codes.
Ce média des Haut-Parleurs est développé et produit par FablabChannel, société indépendante spécialisée dans la production audiovisuelle numérique et les médias vidéo à la demande, en coproduction avec TV5Monde à 35 %.
On peut suivre Les Haut-Parleurs sur Facebook, sur Youtube, sur Twitter ou sur le site sur TV5.

Si vous avez des informations à nous communiquer, vous pouvez nous contacter à l’adresse enquete@mediapart.fr. Si vous souhaitez adresser des documents en passant par une plateforme hautement sécurisée, vous pouvez vous connecter au site frenchleaks.fr.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale