Sénégal: un JT rappé contre le tourisme sexuel

Par Xuman (Les Haut-Parleurs)

À 100 km de Dakar, la plage de Saly a accueilli l'an passé quelque 1,6 million de touristes. Mais le soir, c'est souvent « sexe contre sous », chante Xuman, des Haut-Parleurs qui a rencontré une jeune femme qui durant deux ans a vécu du tourisme sexuel.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Durant l'été 2017, Mediapart s'associe aux Haut-Parleurs (lire sous la vidéo) pour vous donner des nouvelles du monde. Aujourd'hui, destination le Sénégal. À côté des plages de sable fin, « des hommes blancs, riches et vieux » s'achètent une relation sexuelle avec de jeunes femmes, raconte l'une d'elles :