Les Kurdes de Syrie menacent de se tourner vers Damas ou Moscou

Par
L'administration kurde en place dans le nord de la Syrie pourrait ouvrir des discussions avec Damas et Moscou dans le but d'assurer la sécurité de la région face à une offensive turque si les forces américaines évacuent totalement la zone frontalière, a averti mardi un haut responsable kurde syrien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BEYROUTH (Reuters) - L'administration kurde en place dans le nord de la Syrie pourrait ouvrir des discussions avec Damas et Moscou dans le but d'assurer la sécurité de la région face à une offensive turque si les forces américaines évacuent totalement la zone frontalière, a averti mardi un haut responsable kurde syrien.