Les douze crises internationales qui attendent le nouveau pouvoir (1/2)

Par

Il n’en a pas été question, comme de presque tous les problèmes de politique internationale, pendant la campagne électorale. Mais de nombreuses crises régionales menacent la stabilité de la planète. Emmanuel Macron devra en évaluer l’importance en tenant compte d’un facteur nouveau et déroutant : le caractère imprévisible des initiatives de Donald Trump.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En dehors des postures face au terrorisme international et des relations à redéfinir avec l’Union européenne, les questions de politique étrangère, en particulier les multiples crises régionales qui menacent la stabilité de la planète, ont été absentes de la campagne présidentielle. La France est pourtant impliquée dans nombre d’entre elles. En raison de l’influence qu’elle revendique, comme de ses statuts de puissance nucléaire et de membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies, elle ne peut en ignorer aucune.