L'explosion de Sadr City due à la destruction d'un colis suspect, rectifie la police

Par
L'explosion qui s'est produite jeudi sur un marché de Sadr City, quartier chiite du nord-est de Bagdad, n'était pas due à un attentat suicide, comme l'a annoncé l'armée irakienne, mais à la destruction d'un colis suspect qui n'a pas fait de victime, a rectifié la police de la ville.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BAGDAD (Reuters) - L'explosion qui s'est produite jeudi sur un marché de Sadr City, quartier chiite du nord-est de Bagdad, n'était pas due à un attentat suicide, comme l'a annoncé l'armée irakienne, mais à la destruction d'un colis suspect qui n'a pas fait de victime, a rectifié la police de la ville.