Le trouble pactole qatari de l’agent de Javier Pastore

Par

À la suite du renouvellement du contrat de Javier Pastore au PSG en 2015, son agent Marcelo Simonian a touché 10 millions de dollars au Qatar, via un montage financier orchestré par un ami de Nasser al-Khelaïfi, impliqué dans l’enquête suisse pour corruption qui vise le patron du PSG.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Première grosse recrue du PSG version qatarie, l’international argentin Javier Pastore a quitté le club parisien à l’été 2018 pour l’AS Rome, après sept ans de bons et loyaux services. Mais le passage à Paris d’« El Flaco » (« le maigre ») est aussi marqué par les opérations troubles entre le Qatar et son agent argentin, Marcelo Simonian.