Les données de plus de 20 millions d'Américains piratées

Par

Les données de 21,5 millions d'Américains qui étaient stockées dans des bases de données des pouvoirs publics ont été piratées.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Des pirates informatiques ont mis la main sur des données sensibles, dont les numéros de sécurité sociale, de 21,5 millions d'Américains, qui étaient stockées dans des bases de données des pouvoirs publics, a annoncé jeudi l'Office of Personnel Management (OPM). Parmi ces 21,5 millions de personnes, 19,7 millions avaient fait une demande d'« habilitation de sécurité » ayant donné lieu à une enquête qui a conduit à la collecte de ces données, précise l'organisme qui gère les effectifs de la fonction publique.

D'autres données concernant 4,2 millions de fonctionnaires toujours en activité ou pas ont par ailleurs été dérobées dans le cadre d'un piratage « distinct, mais lié » au premier, poursuit l'OPM, précisant que beaucoup des personnes concernées appartiennent aux deux groupes. Il y a de fortes chances pour que la plupart des personnes ayant fait l'objet d'une enquête après 2000 soient concernées, précise l'organisme, selon lequel rien ne laisse supposer « à ce stade » que les informations dérobées aient été utilisées de façon frauduleuse.

(Reuters)

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale