Un an après Charlottesville, le combat pour deux mémoires de l'Amérique

Par
Un an après la démonstration de force des suprémacistes blancs à Charlottesville, beaucoup de ses habitants se désolent que les violences engendrées par la manifestation de l'"alt-right" aient durablement entaché l'image idéalisée de la pittoresque ville de Virginie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

CHARLOTTESVILLE, Virginie (Reuters) - Un an après la démonstration de force des suprémacistes blancs à Charlottesville, beaucoup de ses habitants se désolent que les violences engendrées par la manifestation de l'"alt-right" aient durablement entaché l'image idéalisée de la pittoresque ville de Virginie.