Pour la presse arabe, «Obama serait un nouveau Bush»

Par
Le président des Etats-Unis se rend jeudi en Norvège pour recevoir le prix Nobel de la paix. Mais dans le monde arabe, la presse est désormais très critique envers un président dont elle attendait beaucoup, notamment pour relancer les négociations au Proche-Orient, après le discours du Caire de l'été. Obama serait-il un nouveau Bush?, s'interrogent désormais les éditorialistes des grands quotidiens arabes. Revue de presse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Et si Obama était finalement un autre Bush?» C'est la question que se pose le site d'information qatari Al Raya. Six mois après le discours du Caire, la presse arabe a d'ores et déjà tiré un bilan de l'action diplomatique du président des Etats-Unis. Au moment où celui-ci reçoit à Oslo son prix Nobel de la paix, les médias du Proche-Orient sont plutôt sévères avec la politique de la nouvelle administration américaine.
Revenant sur les événements qui ont marqué la région en 2009, les chroniqueurs arabes insistent avant tout sur la question de la paix entre Israéliens et Palestiniens.