Ecrasé par la crise, le Venezuela connaît un exode massif de sa population

Par

Ils quittent le pays, ses pénuries, son inflation, son insécurité par centaines de milliers, voire par millions. Ce ne sont plus seulement les cadres qui s'envolent, mais aussi les plus jeunes, avec moins de moyens, qui traversent les frontières terrestres. Les voisins tentent de faire face à l'urgence.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’œuvre en mosaïque est devenue le symbole de la migration massive des Vénézuéliens, au grand dam de son créateur, l'artiste Carlos Cruz-Diez. Ces larges bandes multicolores incrustées dans le sol du hall de l'aéroport international Simón-Bolívar à Maiquetía, non loin de la capitale du pays, Caracas, apparaissent sur toutes les photos des articles qui racontent l'exil. Elles illustrent toutes les scènes d'adieu qui se répandent sur les réseaux sociaux.