Les va-t-en-guerre américains triomphent à la Maison Blanche

Par

En sortant de l’accord nucléaire iranien, le président Donald Trump a voulu satisfaire sa base. Mais son administration n’a aucun « plan B ». Conduite par Mike Pompeo et John Bolton, elle est condamnée à utiliser la même rhétorique belliciste et les mensonges qui justifièrent les guerres catastrophiques du début des années 2000.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York (États-Unis), de notre correspondant.- C’est tous les jours ainsi dans le magasin de Trump : devant le monde entier, l’éléphant en chef passe son temps à casser la porcelaine. En coulisses, les petites mains tentent de recoller les morceaux.