Gerhard Schröder fait la leçon à Angela Merkel

Par

Dans un entretien au magazine allemand Stern, l'ancien chancelier accuse Angela Merkel de « faiblesse » dans sa gestion gouvernementale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Parfois, un basta est suffisant. » L'ancien chancelier fédéral allemand Gerhard Schröder, qui a dirigé le pays de 1998 à 2005, critique dans un entretien accordé au magazine Stern le comportement de l'actuelle chancelière sur la direction de sa coalition. Angela Merkel avait dû négocier avec son allié bavarois de la CSU un aménagement de sa politique migratoire, ce qui, selon l'ancien chef du gouvernement, dénote une « faiblesse dans sa direction ». « Ou le chancelier oblige son contradicteur à lier son différend dans le fond à la question de confiance ou bien il le pousse à la démission », estime-t-il, ajoutant qu'il ne doit pas se laisser imposer d'ultimatum.