Une exécution bloquée au Nevada après l'objection d'un laboratoire

Par
Une juge du Nevada a ordonné le report de l'exécution d'un assassin condamné à la peine capitale après qu'un laboratoire pharmaceutique a contesté l'utilisation de l'un de ses produits pour la mise à mort, estimant que l'Etat américain l'avait obtenu de manière illégitime.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

(Reuters) - Une juge du Nevada a ordonné le report de l'exécution d'un assassin condamné à la peine capitale après qu'un laboratoire pharmaceutique a contesté l'utilisation de l'un de ses produits pour la mise à mort, estimant que l'Etat américain l'avait obtenu de manière illégitime.