L'échec européen d'Angela Merkel: l'analyse de Habermas

Par

Jürgen Habermas s'invite dans le débat sur l'« Europe allemande », à quelques semaines des élections législatives.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le philosophe a décidé de répondre à une tribune du ministre des finances allemand, Wolfgang Schaüble, publiée dans plusieurs journaux européens mi-juillet, intitulée : « Nous, Allemands, ne voulons pas d'une Europe allemande. » L'occasion pour lui de s'inviter dans le débat sur « l'Europe allemande », à quelques semaines des législatives, où la chancelière candidate à sa réélection, Angela Merkel, est la grande favorite.