L’ex-otage Sophie Pétronin révèle les détails de sa captivité

Par Anthony Fouchard

L’humanitaire française a passé 1 384 jours aux mains d’un groupe djihadiste, sans jamais perdre espoir de recouvrer la liberté. De retour dans sa famille, en Suisse, elle livre des détails inédits sur sa captivité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quand Sophie Pétronin a ouvert les yeux ce samedi matin, elle s’est d’abord demandé : « Mais qui a fait tous ces dessins dans le sable pendant que je dormais ? » Elle a touché les murs, « en dur », puis est presque tombée du lit.